Les neurosciences

au service de la Famille 

 

Pourquoi et quand consulter ? 

 

1- La petite enfance (0 - 4 ans) 

Pendant la petite enfance, les différentes situations pouvant motiver une consultation psychologique se centre surtout autour des manifestations somatiques et comportementales tels qu'un rapport à l'alimentation particuliers, des difficultés a s'endormir ou un sommeil perturbé, des difficultés dans la séparation, une propreté non acquise ou perdue, des difficultés dans la gestion des émotions etc. 

Chez le nourrisson si vous constatez : un évitement du regard, une absence de babillages, une indifférence aux sollicitations extérieures, une trop grande passivité il est important de venir consulter et d'en parler à votre médecin.  

 

2- L'enfance (4 - 12 ans)

Différents exemples pouvant motiver une consultation psychologique: Retard et difficulté dans le développement du langage (inhibition, dysphasie, dyslexie, difficulté dans l'expression ou l'élaboration de la pensée...), dépression, agitation motricedifficultés dans les apprentissages, timidité pathologique, propreté non acquise ou perdue, agressivité, comportements inadaptés, conflits permanents dans la famille ou à l'extérieur de celle-ci, phobies, troubles du sommeil, difficulté à créer ou maintenir des liens avec ses pairs, orientation dans l'espace et le temps non acquis... 

 

3- L'adolescence 

L'adolescence est une période de la vie pouvant mettre à mal le climat familial et l'entourage de l'adolescent. Il est alors possible de constater des changements dans l'attitudes de son enfant tels que qu'une tendance à l'enferment (replis sur soi), opposition et agressivité, l'apparition de conduites à risques (vols, fugues, conduites addictives, utilisation de psychotropes...), un désintérêt vis a vis du groupe de copains ou au contraire sur-investissement au détriment de tout le reste, une baisse importante des résultats scolaires, perte d'appétit ou boulimie, gestion des émotions difficiles...

Claire Maiore, 
Psychologue du développement

spécialisée en neuropsychopathologie et troubles neuro-développementaux

La psychologie du développement 

Le psychologue du développement est avant tout un psychologue dont le titre est obtenu à l’issue de la validation d’un master 2 de psychologie. Au-delà des fondements qui guident toutes prises en charges cliniques et thérapeutiques, la spécialisation du psychologue du développement tout au long de son cursus s’est orientée sur l’étude et la connaissance approfondie de l’origine des processus mentaux, des comportements, des performances et habiletés que développe une personne tout au long de sa vie.

La psychologie clinique du développement s’intéresse aux problématiques de l’enfance et de l’adolescence. Les domaines de prise en charge sont multiples et comportent :

  • Le développement dans son ensemble : trouble du sommeil, angoisse, énurésie, encoprésie, rapport au corps, retard de développement cognitif, habilités sociales, développement du langage, gestion des émotions, trouble de l’opposition, confiance/estime de soi, difficulté attentionnelle, agitation motrice…

  • La famille : troubles du comportement, accompagnement à la séparation, médiation familiale…

  • Sens de l’expérience scolaire et rapport au savoir/à l’apprendre

  • Le vivre ensemble, le rapport à l’autre

  • Phobie scolaire, phobie sociale

  • Evaluation des aptitudes intellectuelles et des facultés cognitives (bilans intellectuels et neuropsychologiques) 

  • Tests de personnalité ou tests projectifs 

Réalisation de bilans intellectuels & neuropsychologiques

Suivi psychologique 
Guidance parentale

06 60 18 95  88

156 avenue Jean Rieux

31400 Toulouse 

  • Facebook

©2020 Psychologue du Développement de l'Enfant et de l'Adolescent. Site créé par IDP13